Le Monde d'Elemsis Index du Forum
 
Le Monde d'Elemsis:Forum multi-fonction dont les principaux centres de discussion sont le game making, les jeux-vidéos, la lecture, le sport, les jeux de rôle.
Menu
•  Index
•  FAQ
•  Membres
•  Groupes
•  S’enregistrer
•  Profil
•  Messages
•  Connecté/Deconnecté

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
neverwinter forum
Votre lien ici

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com

Enculé de Chauffeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde d'Elemsis Index du Forum -> Bybli'Othek -> Ecrits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nusenism
Webmonster

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2008
Messages: 297
Localisation: Vous savez, je bouge tout le temps!
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Sep - 16:20 (2008)    Sujet du message: Enculé de Chauffeur Répondre en citant

Enculé de chauffeur !



Je suis je ne sais pas où, pas chez moi en tout cas, mais le coin ressemble vaguement à Rodès. Le village a juste du être remasterisé par un designer à moitié abruti. Ce rêve aussi d’ailleurs, mais passons. Je sors d’une baraque au portail blanc électrique située à l’opposé de l’endroit où j’habite réellement. Près du Mas donc. C’est le matin. Je le sais parce que je vais prendre mon bus pour aller au lycée. Le trajet est long jusqu ‘à l’ancienne coopérative où se trouve l’arrêt. Mais je sens pas le poids de mon sac sur mon dos. Je l’ai peut-être oublié… . M’en fout. Je marche jusqu ‘à là-bas. C’est cool je vois pas le temps passer pendant le trajet. Vous posez pas de questions, c’est normal c’est un rêve. Pire, c’est mon rêve ! J’atterris donc à l’arrêt de bus. Je sais pas si les gens qui attendent sont nombreux. Les ai pas regardé, pas que ça à foutre moi. Oui je sais je suis chelou. Mais je vous rappelle que c’est un rêve, même si moi, comme un imbécile à l’intérieur, je suis pas foutu de m’en rendre compte.
Un bruit indescriptible qui n’a absolument rien à voir avec un moteur s’approche. L’idiotie artificielle de mes songes me prévient. C’est le bus. Un bus qui fait un bruit autre que celui d’un moteur ? Mais oui je vous dis ! Faites moi confiance putain de merde !
C’est mon petit doigt qui me l’a dit ! Le droit, c’est vrai, il fait des blagues de temps en temps, mais là je suis sûr qu’il a raison. J’observe le tournant au bout de l’allée. Ca y est ! Quelque chose apparaît ! C’est gros ! Ca a des phares ! Une grosse vitre à l’avant ! Et même un volant ! Ouais un bon gros volant ! Vous ai grillé, j’avais raison ! C’est bien le bus !!
Ha ! Ha ! Qui veux encore se mesurer à Tintin, hein ! Oui …Tintin …Quoi ?!! Oui j’appelle mon petit doigt Tintin, ça dérange quelqu’un !?
Le bus arrive, il contourne le gros pot de plantes au milieu du parking, pot qui n’est d’ailleurs pas présent. M’enfin le chauffeur doit être idiot, voila tout. D’ailleurs, c’est pas le même de chauffeur. Pourquoi ils nous ont changé notre moustachu ? Il était gentil notre moustachu. Il avait la cinquantaine passée, mais je vous jure qu’il était pas encore gâteux ! Allez renvoyez-le nous quoi ! Il était cool ! Et pis il demandait jamais la carte aussi ! Un bon chauffeur ! Celui-là que je vois là, j’aime pas sa gueule ! Qu’est-ce qu’il m’a fait ? Mais absolument rien pour l’instant. Alors pourquoi j’aime pas sa gueule vous me dites ? Mais de quoi je me mêle, hein ! J’ai le droit de pas aimer la gueule de qui je veux d’abord ! Et pis il a l’air normal comme ça. J’aime pas les gens qui ont l’air normals. Y sont pas marrants. Quoi ? Ca se dit pas « normals » vous dites ? Ah ouais ? Bin maintenant oui. C’est la dictature de mes rêves. J’y ai le monopole orthographique. Puristes cardiaques, s’abstenir ! Je remarque d’ailleurs en passant que ce correcteur d’orthographe de Word me casse gravement les couilles. Il cherche l’embrouille ça se voit. Mais je lui règlerai son compte en temps voulu, là je reviens à mon rêve. Oui donc le chauffeur dont j’aime pas sa gueule ouvre la porte. La foule se presse plus vite que d’habitude autour du bus. Ils veulent tous rentrer en preums. Bande d’idiots. Ils se pèlent le cul plus fort qu’avec un rasoir ou quoi ? Bin tient je les grille pour une fois. Ca leur apprendra à être aussi pressés. Non mais how ! Je rentre je m’installe. J’ai pas dit bonjour au chauffeur. J’ai oublié. L’inconscient de l’idiotie artificielle de mes songes fait bien les choses de toute façon, puisque je l’aime pas. Je vais pas lui dire bonjour…
Tiens… d’ailleurs on dirait que c’est pas le même bus. Ils ont peut-être jeté sa vieille carcasse avec celle de l’ancien chauffeur. Dommage, ils me manqueront et si faut on aurait pu faire quelque chose avec la tôle. Tiens c’est bizarre le bus démarre vite. La porte est déjà fermée ? Bah oui. Dis donc y z’ont fait vite tous ! Mais….j’y crois pas ! Yen a plein dehors encore ! Y sont cons ou quoi ?  Pourquoi y rentrent pas ? Eux qui étaient si pressés un peu plus tôt. Tiens…ils ont pas l’air content. Mais avec le bruit de l’engin et les vitre j’entend pas ce qu’ils disent. C’est marrant, on dirait une bande de carpes qui gesticulent en remuant les lèvres ! Ya même un ou deux thons ! Je lis sur leurs lèvres. Normalement je sais pas le faire, mais cette super idiotie artificielle de mes rêves m’aide vachement, c’est cool. Ils disent :
« Fais nous rentrer connard de chauffeur ! »
Drôle de discours pour des carpes. Mais le chauffeur ne mord pas à l’hameçon. De toute manière mon idiotie artificielle me dit qu’il n’aime pas beaucoup le poisson. En fait il a l’air de vraiment haïr le poisson. Sous le regard scandalisé des autres occupants du bus et mon air je m ‘en foutiste, il se taille. Je pris pour que les carpes arrivent à remonter la rivière. Je déteste gaspiller la nourriture. Enfin juste dans le rêve parce que sinon je m’en fout. Vu que je vis pas en Somalie, je suis pas concerné. Le trajet se fait sans mon mp3. Arg !! Trajet sans musique, damned ! Mais non voyons ! L’idiotie artificielle de mes songes va pas me laisser tomber dans un cas comme ça! Je vais pas voir le temps passer ! Trop forts mes rêves ! Qu’es-ce qu’il faut être bon pour rêver des trucs pareils ! Et hop, le temps se module ! Et rehop ! Je suis arrivé !
….Et rehop … ce connard de chauffeur repart avant que j’aie eu le temps de descendre.
« Hé mec ! T’as pas l’impression que t’oublie quelque chose ?! »
Je joue au dur là, mais je suis un peu véner faut dire.
Même pas qui me répond. Bouffon…
Bizarre, ma colère s’en va avant même de penser à faire un attentat terroriste. Pas grave. Je redescendrais dans ce truc qui ressemble à Rodès et je retournerai faire dodo dans cette maison qui n’était pas la mienne. J’avais pas trop envie d’aller en cours de tout façon. Aller on fait demi-tour ! Tchou Tchou ! …euh ! Vroum Vroum ! Je me demande un truc d’ailleurs. Dites, je serai pas un mendiant, un SDF, dans mon rêve ? C’est chelou. En tout cas le SDF a l’air d’avoir trouvé une baraque sympa avec un portail électrique et tout et tout ! La classe non ? Finalement, j’ai bien envie d’aller en cours. Mon téléphone sonne. C’est mamie. Qu’est-ce qu’elle veut ? Bah je le saurai que si je réponds de toute manière. Allez, hop tic tac :
« Allô ? »
Stop now, je connais pas la suite de la conversation. Je parle, c’est tout ! Censured ! Privé ! Même pour moi capish ! Bon en tout cas elle doit blablater comme d’habitude parce que ma conversation n’en fini pas. Le bus s’arrête sur le parking de la coopérative. L’autre trou du cul veut prendre une pose on dirait. Super, je vais prendre l’air moi aussi. Je parle toujours au téléphone. Il fait frais dehors, avec un petit vent agréable. C’est vivifiant. Comment ? Une odeur bizarre ? Ah tiens oui ! J’avais pas remarqué parce que dans mes rêves encore moins qu’en réalité je fais pas gaffe aux odeurs. Les carpes sont toujours là. Sûrement que leur minable cervelle mouillée leur permet pas de faire autre chose que ce que leur indique leur programmation. Bande de petits êtres inférieurs !
Tiens ! Ils ont la même expression pas contente que quand je les ai quitté tout à l’heure ! Ils ont dû bugger !
Pfff ! Sales puantises mal programmées ! Si celui qui aligne les lignes de codes fait pas bien son boulot lui non plus on est vraiment dans la merde ! Heureusement que c’est un rêve et pas un jeu parce qu’il serait resté dans le rayon, c’est moi qui vous le dit !
Je jette un coup d’œil autour de moi entre deux paroles au téléphone. Quoi ils rentrent !
« Désolé mamie ! Je te laisse, bisou ! ….Oui, tchao ! »
Je me précipite vers la porte. Il la ferme. Je reste planté devant comme un palmier, avec l’air d’un anaconda qui a mal digéré un iguane. D’une question muette, je lui dis de m’ouvrir.
Il me regarde avec son sourire débile. Il me fait penser à Gaston Lagaffe alors qu’il veut se donner un air mauvais.
Je commence à m’échauffer légèrement.
« TU VAS M’OUVRIR ESPECE DE BOUSE CRYOGENISEE !!!!!! »
Il entend pas où il fait exprès ?! Il m’entend pas ET il fait exprès à mon avis.
Un éclair maléfique me traverse l’esprit. Mes penchants terroristes reprennent doucement le dessus. Il doit l’aimer son bus, hein Gaston ? Sans ton bubus, tu feras plus le PD comme ça, tu le sais hein ? Oui il doit tenir à son bus autant qu’un cromagnon à sa massue. C’est-à-dire….bah en fait j’en sais que dalle. Bon reste que je fous un coup de poing dans la porte de son bubus. Gentiment au début. Il réagit pas. Ok ! J’y vais beaucoup moins gentiment. BLAMBLAMSPLOTCHBRUKCHM !!! Je martèle la porte. Mais elle ne cède pas. L’autre salopard à l’intérieur y fait à peine cas. Moi aussi. J’essaie surtout de le faire chier. De me venger. Je tape de plus en plus fort. Même pas mal aux points, cette idiotie artificielle de mes songes a fait de moi un vrai Berserker ! Hou la vile crapule ! Il démarre ! Mais Masto le Berserk n’a pas dit son dernier mot. En accord avec le commandement du Lieutenant Tintin, je m’accroche à la porte. Je pars avec le bus. Dehors, certes, mais je m’accroche et j’avance. J’affiche un air démoniaque qui fait comprendre au chauffeur que maintenant je le hanterais jour et nuit, trajet sur trajet. Et lui il se contente d’afficher l’expression d’un clown sadique qui est en manque de chips. J’y comprends plus rien. Mais je m’accroche et je tape toujours.
Il accélère. J’accélère les coups. Tintin m’informe que je risque de lâcher si bubus court plus vite que Milou. La petite pute de chauffeur semble prendre un instant de pitié. Il s’arrête. Je lâche la porte. Je hausse les épaules : « Alors ? T’ouvres ou merde ? ».
Il me fait un non de la tête. Je meurs d’envie de lui faire gicler la cervelle avec un marteau. Mais j’ai pas de marteau dans mon attirail scolaire. Dommage mais je me rappelle que j’avais oublié mon sac de toute façon. Il doit bien y avoir une armes à la masse acceptable dans les chantiers pas loin, là où ya des maisons qui se construisent, mais j’aurais pas le temps d’aller jusqu’à là-bas et de revenir avant qu’il se taille.
Mes yeux lancent des éclairs. Il s’en bat les couilles complet. Je m’énerve encore un peu plus.
Je ressemble maintenant à un terroriste blasé d’avoir oublié sa bombe dans le garage après avoir lacé ses chaussures. Fais chier !
Je tape toujours plus fort, mais le bus, c’est Superman ! On dirait presque le goal de Newcastle dans PES 2008 ! Vous le connaissez ce goal ? Un truc de ouf ! Il est invincible. Ca fait longtemps que je dis qu’ils se sont trompés dans les films. C’est pas Clark Kent, Superman ! C’est Given, le goal de Newcastle ! J’y mettrai ma main au feu, tant qu’il est froid.
Bon bin j’abrège, ce bus est pareil. Indestructible, indémontable. Même l’idiotie artificielle de mes songes n’y peut rien. Pourtant je la sens à l’œuvre. Le programmeur a vraiment fait un boulot de merde ! Il a oublié de mettre les PV du bus ! Et maintenant, on peut pas le vaincre. Ce Crétin des Iles de dedans me fait un fuck en plus ! J’y crois pas ! Il m’a fait un fuck ! Il m’a vraiment fait un fuck !!! Je l’attaque à coup de fucks plus puissants ! Mais la vitre avant du véhicule le protège comme un miroir réfléchissant et je me croirais en train de lutter avec Brice de Nice ! Merde ! Merde ! Merde !
Putain de programmeur de pute de chiasse de daube de merde de clambouille des près des vaches à fléchettes ! Impossible de finir la Rêv’partie si le boss de fin est invincible ! Mon petit Tintin en a les larmes aux yeux ! Je frappe encore et encore mais ya rien à faire. Alors tandis que mon réveil sonne et me tire peu à peu du sommeil, je revois une dernière fois le trou du cul redémarrer son bus sans se soucier de mes coups, et tout se brouille.
Je me lève pour éteindre le portable qui a déclenché son alarme avec toujours cette image du fuck, floue mais en gros plan dans la tête. Je fous mon téléphone dans ma poche après avoir stoppé la sonnerie et je vais me préparer pour aller en cours, pour de vrai cette fois.
Et je suis véner, très véner. On ne peut plus véner. Le chauffeur va morfler. Dans un rêve, je suis limité. Mais là je lui promet que le bus aura des PV et qu’il finira par tomber sous mes assauts. Une fois près à partir, je m’élance sur le chemin de mon destin. Cette fois-ci, c’est bien de chez moi que je sors, la haine au cœur. La machine est en route et chaque seconde me rapproche un peu plus de ma cible. Chaque seconde mon cœur bat un peu plus vite et mon corps sécrète le doux parfum de la vengeance. Ca va saigner. J’arrive à l’arrêt. Le pot avec les plantes est revenu. Tant mieux. J’enterrerai le corps dedans comme ça, ça fera de l’engrais. Le bus arrive. Le bruit d’un moteur cette fois-ci. Mais le stratagème pour me faire oublier ne marchera pas. Je vais nous venger, mon petit Tintin, ne t’inquiètes pas !
Le bus s’arrête. Tout le monde rentre. Et….surprise, c’est notre ancien chauffeur ! Comme ça fait plaisir de revoir sa vieille carcasse de bus et sa moustache grise ! Je rentre et je lui dis même bonjour ! Je m’assoies et allume mon mp3.
« C’est fini, mon petit Tintin…. Ce n’était qu’un rêve…. ».

FIN
 

_________________

Dans le rêve naît l'espoir...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Sep - 16:20 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde d'Elemsis Index du Forum -> Bybli'Othek -> Ecrits Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
theme par laborde40.com
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com